loading
logo_sa_vertical Aller sur le site
sport-attitude.com
logo_armsco_vertical Aller sur le site
armsco.fr
logo_fabarm_vertical Aller sur le site
fabarm.fr
Vous êtes ici :  Accueil > Les "silencieux" à la chasse : Pourquoi les approuver ?

Les "silencieux" à la chasse : Pourquoi les approuver ?

S'ils sont souvent présents au sein des clubs de tir pour leurs atouts en matière de précision et de confort de tir, les modérateurs de son restent encore peu adoptés par les chasseurs. Ils ont pourtant de nombreux avantages pour les différentes pratiques de chasse et nous allons en parler dans cet article.

L'arrêté du 2 janvier 2018 modifiant l'arrêté du 1er août 1986 autorise l'utilisation de dispositifs silencieux destiné à atténuer le bruit au départ du coup. Lors de la promulgation de cet arrêté, le souhait de protéger l'audition des chasseurs des dégâts sonores causés par les tirs. Outre la protection de l'ouïe, l'utilisation de modérateur de son à la chasse apporte de multiples avantages aussi bien pour le chasseur que pour la faune. 

 

Mais avant de détailler ces avantages, nous allons répondre à la question suivante : Comment fonctionne un modérateur de son ?

 

"silencieux", "modérateur de son" ou encore "réducteur de son", ces termes désignent tous cet accessoire que l'on retrouve en bouche de canon et qui atténue le bruit de la déflagration d'un coup de feu. 

Les modérateurs de son prennent l'apparence d'un tube faisant office de chambre de décompression dans laquelle le niveau de pression des gaz va diminuer de manière progressive. Les gaz issus de la combustion de la poudre, suivent la balle dans le canon et une fois dans le silencieux, vont être dirigés contre des chicanes contenues à l'intérieur du silencieux. Plus le volume du silencieux est important plus il y a de chicanes et donc son efficacité sera meilleure. 

Attention toutefois : L'industrie du cinéma a tendance à donné une fausse image des silencieux. d'ailleurs si le terme "silencieux" est largement utilisé dans les films et séries TV. Dans la réalité, les tireurs sportifs et chasseurs utilisent surtout le terme "réducteur de son". De plus, l'efficacité d'un réducteur de son va être beaucoup influencé par le type de balle que l'on va utiliser. Les munitions dites "subsoniques" sont fabriquées pour passer sous la vitesse du son. Couplées à un réducteur de son, on peut diminuer le bruit d'un coup de feu de 20 à 45 décibels, sachant que la détonation d'un coup de feu produit, selon le calibre, un bruit entre 130 et 200 dB. La combinaison munition subsonique + réducteur de son fait passer la sensation d'un coup de feu de douloureuse à dangereuse. 

 

Nous allons maintenant aller au cœur de cet article et détailler les différents avantages à l'utilisation de modérateurs de son à la chasse. 

 

1. Le modérateur sauvegarde votre audition :

La diminution de l'amplitude sonore, dans certains cas pouvant descendre en dessous du seuil traumatique (120 dB marque le début du seuil de douleur), offerte par les modérateurs de son vous permettent de conserver votre capital auditif.

 

2. L'entente chasseurs et riverains :

Beaucoup plus aujourd'hui avec la forte médiatisation des organismes de protection de la nature, des mouvements écologistes et des associations anti chasses et anti-armes, les chasseurs sont très mal perçus par une importante partie de la population. L'accroissement des chasses estivales expose de plus en plus de personnes, se trouvant à l'extérieur de leur habitation, aux déflagrations des coups de feu plus ou moins proches, instaurant ainsi un climat de peur et d'insécurité. Les dispositifs de réduction sonores peuvent améliorer cette image assez négative de la chasse qu'ont les non initiées.

 

3. Une faune moins perturbée :

Il est plus facile de chasser le gibier lorsque celui-ci baisse ses gardes. Et il est facile de démontrer qu'au bruit des coups de feu, le gibier aura un comportement beaucoup plus craintif et parfois même plus dangereux pour l'homme que lorsqu'il n'est pas conscient de la présence de chasseurs dans son environnement. Un tir effectué avec une carabine munie d'un réducteur de son alertera moins le gibier environnant et offrira de meilleures conditions de chasse.

 

4. Un confort de tir augmenté :

Certains calibres de chasse comme le 30-06 Springfield ou le .300 Win Mag sont efficaces pour la traque du gros gibier mais ont un recul très important qui peut engendrer un certain inconfort lors de tirs répétés ou à cadence élevée. Etant donné qu'un modérateur de son dévie, freine et étouffe les gaz issus de la combustion de la poudre, cela entraîne donc une réduction de l'onde de choc à la bouche du canon. En diminuant le son de la déflagration mais également le recul de l'arme sur l'épaule du tireur, le modérateur de son apporte un réel confort de tir à son utilisateur. 

 

5. Un avantage important sur la concentration :

Que l'on soit chasseur ou tireur, on connaît tous cette crispation que l'on peut avoir au moment du tir. Cette tension est dû à l'appréhension que le tireur a de deux choses : le bruit de la détonation et le recul de l'arme. Du fait que le modérateur de son va agir sur ses deux caractéristiques et les diminuer grandement, le tireur aura moins de risques de faire des "coups de doigts" (pression brusque sur la queue de détente qui a pour effet de décaler l'arme sur son axe horizontale et ainsi dévié la trajectoire du tir sur la gauche ou la droite).

 

6. Une précision améliorée :

Le modérateur de son va apporter un surplus de poids qui va rigidifier le canon et le rendre moins sensible aux vibrations, imperceptibles à l'œil nu, résultantes du passage de l'ogive dans le canon.

 

7. Facilités à réaliser des doublés :

La diminution du recul offerte par les modérateurs de son va avoir pour effet d'amoindrir le relèvement du canon. Cela va permettre au chasseur une remise en batterie (alignement des organes de visée) beaucoup plus intuitive et ainsi il sera plus aisé de réaliser des doublés. 

 

8. Sauvegarde du capital visuel :

Un tir par arme à feu laisse apparaître une flamme en bouche de canon plus ou moins importante selon le calibre employé et la longueur du canon (en règle générale, une forte flamme en sortie du canon signifie que le canon n'était pas assez long pour la charge utilisée et la poudre n'a donc pas eu le temps de brûler entièrement). Cette flamme va avoir deux effets négatifs importants : D'une part, le chasseur va être légèrement aveuglé et va donc perdre du temps avant de pouvoir reprendre sa visée pour un second tir. D'autre part, la flamme peut indiquer la position du chasseur au gibier et ainsi le pousser à s'échapper à l'opposé. Le modérateur de son va diminuer voire supprimer cette flamme en bouche de canon et permettre au chasseur d'enchainer rapidement un second tir tout en restant plus discret.

 

9. Accès aux territoires de chasse :

D'un côté, de nombreux organisateurs prohibent l'utilisation de dispositifs de réduction sonores lors de leurs sessions de chasse afin de compter plus facilement le nombre de coups tirés par sessions. De l'autre côté, certains obligent leur utilisation afin de réduire les nuisances sonores environnantes. Seulement, s'il est facile pour un chasseur de démonter son silencieux et de remettre la bague de protection de filetage en place, dans le sens inverse il est impossible pour un chasseur ne disposant pas de réducteur de son de s'en procurer un et de le monter rapidement sur son arme. On peut aisément deviner que dans un avenir imminent, la non possession de réducteur de son vous empêchera d'accéder à de nombreux fiefs de chasse.

 

Si cet article vous a convaincus à acquérir un dispositif de réduction sonore pour vos futures sessions de chasse, n'hésitez pas à consulter notre rayon "modérateurs de son chasse".

A.C